Jump New Gen – Jujutsu Kaisen Tome 2

Les trois apprentis exorcistes vont devoir se tirer d’une situation complexe, beaucoup de personnages font leurs premières apparitions et on a droit à la démonstration de puissance du meilleur exorciste et du meilleur fléau (et c’est un sacré level) !

Après un premier tome que j’ai apprécié sans forcément être extrêmement emballé (qualifions cela d’emballement mesuré), ce deuxième volume de Jujutsu Kaisen va donc résoudre la situation que son prédécesseur a laissée en suspens (avec notamment ce teasing sur la mort d’un élève, déjà). Attention : ces critiques de tomes parlent du contenu, donc ne les lisez pas si vous ne suivez pas Jujutsu Kaisen, merci.

On revient directement à la confrontation entre le démon Ryomen Sukuna et le fléau de classe S qui a pris le contrôle de la prison pour mineurs. Et ce deuxième tome, sur tout son contenu, nous fait comprendre une chose : Ryomen Sukuna est incroyablement puissant (et il n’est pas le seul dans ce tome d’ailleurs…) ! Il tue le classe S sans mal, se confronte à Megumi pour montrer l’abyssal écart de puissance et provoque la mort de Yuji, son propre hôte… Oui, l’élève qui meurt, c’est notre héros Yuji.

Calmez-vous : il est vite ramené à la vie, après une rencontre ou plutôt confrontation avec Ryomen dans son espace vital, un nouvel exemple de la puissance de son fléau interne (d’ailleurs, la relation entre Yuji et Ryomen m’a franchement rappelé la relation entre Naruto et Kyubi). Et la fin du tome permet surtout de faire la démonstration de Satoru Gojo en action, un exorciste qu’un mystérieux vilain présente comme la menace n°1 des esprits et qui nous fait comprendre pourquoi. Un vrai combat Sukuna/Gojo serait sans doute un des moments marquants du manga !

Ce tome nous présente aussi beaucoup de nouveaux personnages, que ce soit du côté des exorcistes que du côté des vilains, qui ne semblent pas seulement être des fléaux mais aussi d’étranges humains (à la plage, et ils ont bien raison). Et que même du côté du bien, tout le monde n’est pas allié, et que les conspirations semblent fuser dans l’ombre autour du cas de Ryuji/Ryomen (Naruto semble avoir servi d’inspiration à Gege Akutami, et c’est un très bon choix s’il évite les petites erreurs de Masashi Kishimoto). Et il commence a expliqué les origines des pouvoirs des exorcistes, qu’il faudra clarifié dans l’avenir (l’auteur confesse, avec humour, la complexité des pouvoirs dans les inter-chapitres). Mais le pouvoir de l’Extension de Territoire est très prometteur pour imaginer plein d’arènes différentes !

Mais la suite semble partir sur un tournoi entre deux écoles d’exorcistes en parallèle de l’entrainement de Ryuji, et ce futur arc me fait douter : Jujutsu Kaisen est un shonen du WSJ un peu différent, mais il semble suivre de plus en plus la voie la plus classique qui soit. Attention, j’aime les tournois, ça donne et donnera des arcs fabuleux dans les shonens. Mais JJK peut encore montrer sa différence et ses qualités propres en restant un shonen plus sombre, plus gore et plus dur que la plupart de ses confrères. Après, si la résurrection de Ryuji est gardée longtemps secrète, ça peut-être cool de le voir débarquer durant la rencontre inter-écoles avec son level up pour botter les fesses des exorcistes de Kyoto !

Comme pour le premier tome, ce tome 2 m’a bien plu par son action, son rythme efficace et son aspect brut, sans me transcender non plus. L’arc du tournoi d’exorcistes sera sans doute décisif dans ma vision de Jujustu Kaisen, même si mon inquiétude n’est pas bien grande, JJK restant un manga rythmé et agréable à lire.

Ma note totalement subjective : 7/10.

Jujustu Kaisen est disponible en librairies aux éditions Ki-oon.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s